Benbahmed plaide pour la promotion d’une production africaine

17/05/2022 mis à jour: 06:05
1645
Photo : D. R.

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique appelle à la promotion de la production africaine des produits pharmaceutiques, notamment les vaccins, en Afrique, par l’intégration des financements consacrés annuellement par le Fonds mondial pour la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme, dont l’enveloppe est estimée à 4 milliards de dollars chaque année.

A la veille de l’ouverture du Salon El Djazair Healthcare, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, le Dr Lotfi Benbahmed, a pris part aux travaux de la 54e session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique, organisée par la commission économique pour l’Afrique, qui se tient du 11 au 17 mai à Dakar, et placée sous le thème «Financement de la relance de l’Afrique : trouver des solutions innovantes».

Invité par la secrétaire exécutive de la CEA, à travers l’ambassade d’Algérie à Addis-Abeba, à participer à la table ronde ayant pour thème «L’avenir de la santé et de la résilience économique», le ministre de l’Industrie pharmaceutique a mis l’accent, lors de son intervention, sur les avancées de l’Algérie dans le développement de la production locale des produits pharmaceutiques, tout en revenant sur toutes les mesures prises dans le cadre de la riposte à la Covid-19, en matière de besoins, notamment à travers la production de produits pharmaceutiques, tels que les dispositifs médicaux, l’oxygène médical et enfin le vaccin anti-Covid-19, Coronavac.

Comme il a plaidé pour la candidature de l’Algérie pour abriter le siège de l’Agence africaine des médicaments. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.