Batna : Retour en force des oiseaux migrateurs

02/04/2024 mis à jour: 06:55
874

Les zones humides de la wilaya de Batna connaissent un regain d'activité avec le retour des oiseaux migrateurs, favorisé par les précipitations enregistrées en début d'année 2024, ont rapporté des responsables du parc national de Belezma et de la Conservation des forêts.

Selon Hind Samaï, responsable du service de la protection de la faune et de la flore du Parc national Belezma, lors du dénombrement hivernal effectué en janvier 2024, 6399 oiseaux d’eau répartis en 34 espèces ont été recensés dans 15 zones humides, contre 1966 oiseaux en 2023.
 

Les conditions favorables de cette année ont permis un retour significatif des oiseaux, notamment des tadornes de Belon et des sarcelles d’hiver, qui dominent les différentes zones humides de Batna, comme le chott Gadaïne et la zone d’El Merdja. Un événement exceptionnel a été l'observation, pour la première fois, de la Nette Rousse, un canard rare dans la région.

Redouane Abdenabi, responsable régional du Réseau national des observateurs ornithologues algériens, a également signalé la présence inédite cette année de la Barge à queue noire, un oiseau aquatique en voie de diminution en raison de la pollution de l’eau. Les efforts de dénombrement et de surveillance tout au long de l'année permettent d'enrichir la base de données de la conservation des forêts et de suivre l'évolution des populations d'oiseaux, contribuant ainsi à la préservation de la biodiversité et à la sensibilisation à l'importance des zones humides pour l'équilibre écologique. Cette démarche s'inscrit dans une approche holistique de préservation de l'environnement et de sensibilisation à la protection de la faune aviaire.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.