Batna : La pièce Les souliers du Tambour ravit les tout-petits

04/03/2024 mis à jour: 16:09
APS
857

Les petits amateurs de théâtre, à Batna, se sont délectés de la nouvelle pièce, produite spécialement pour eux par le théâtre régional de Batna, intitulée Les souliers du tambour, présentée samedi à la maison de la culture Mohamed-Laïd Al Khalifa.

Le jeune public, qui a longuement applaudi les héros de ce spectacle théâtral inspiré du patrimoine arabe, mis en scène par Fouad Leboukh, a semblé subjugué par les événements de l’histoire, interprétée en arabe littéraire sur le ton de l’humour. L’histoire tourne autour d’un homme riche, mais avare vivant à Baghdad et connu sous le nom d’Abu Al Kacem El Tambouri, célèbre pour ses vieilles chaussures, qu’il rapiéçait chaque fois qu’elles se déchiraient par l’usure, et ce, pendant des années. 

Devenu vieux et gros, il n’arrive pas à se dépêtrer d’une réputation d’homme exagérément attaché à ses objets, notamment ses souliers qui ont fini par lui porter malheur. 

Malheureusement pour lui, toutes ses tentatives de se débarrasser de ses souliers «maudits» lui valent moult malheurs, si bien qu’il finit devant un juge qui le condamne à une peine de prison et à une forte amende qui l’appauvrit. Le metteur en scène, Fouad Leboukh, a déclaré à l’APS que ce spectacle, une «comédie éducative», vise à divertir les enfants, mais aussi à enrichir leur vocabulaire à travers une narration et des dialogues en langue arabe littéraire, mais simple. 

Il a ajouté que la pièce, qui a bénéficié, en 2023, d’un soutien financier du ministère de la Culture et des Arts, s’inspire de l’histoire d’El Tambouri, tiré du livre Les fruits des feuilles de Taqi Al Din Ben Hajjah Al-Hamaoui (1366-1433).
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.