Bastion 23 : Journée de formation au profit des douaniers

13/05/2023 mis à jour: 22:59
523
Photo : D. R.

Le centre des arts et de la culture du Bastion 23 à Alger a abrité, mardi, une session de formation au profit des agents du corps des Douanes sur la protection du patrimoine culturel et la lutte contre le trafic illicite des biens culturels, et ce, dans le cadre de la célébration du Mois du patrimoine (18 avril-18 mai), qui se tient cette année sous le thème «Patrimoine culturel algérien et son prolongement africain».

Cette journée de formation a été marquée par des communications présentées par des spécialistes, des professionnels et des acteurs dans le secteur et les établissements chargés de la protection du patrimoine culturel, en vue de développer les compétences et l’expertise quant à la nature des produits du patrimoine. Il s’agit également de fournir des expertises aux agents des Douanes concernant les techniques modernes de recherche et d’investigation et les cadres juridiques relatifs à la protection et à la sécurisation du patrimoine culturel, étant un élément-clé de l’identité nationale.

Le contrôleur général Hamlaoui Amar, sous-directeur de la communication la direction régionale des Douanes d’Alger, a affirmé que la protection du patrimoine culturel «est au cœur des missions des Douanes algériennes à la faveur des mécanismes juridiques nationaux et dans le cadre des conventions internationales telle que la convention de 1977 qui œuvre à renforcer la coopération entre les pays pour protéger les biens culturels».

Il a insisté sur l’importance de la formation et de la coordination opérationnelle pour lutter contre le crime commis contre du patrimoine, en organisant des sessions de formation pour les agents des douanes et en renforçant la collaboration avec le reste des services de sécurité sur le terrain.

S’agissant de l’activité des douanes pour la lutte contre le trafic des pièces archéologiques, le responsable a indiqué que les douanes ont effectué depuis 2018 jusqu’au premier trimestre de l’année 2023 des opérations qualitatives, notamment la récupération de 48 pierres archéologiques, 6 statues, 22 pièces de monnaie antiques, pièces numismatiques et la saisie de 12 épées antiques, 821 ustensiles antiques, 36 pièces de mosaïques de l’époque ottomane et autres pièces archéologiques. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.