Avec deux astronautes saoudiens à son bord : Une mission privée est arrivée à la Station spatiale internationale

24/05/2023 mis à jour: 13:45
AFP
974
Deux astronautes saoudiens font partie d’une mission spatiale privée entrés dans la SSI

Les quatre passagers d’une mission privée, organisée par l’entreprise américaine Axiom Space, sont entrés, lundi, dans la Station spatiale internationale, dont les deux premiers Saoudiens à séjourner à bord du laboratoire volant. 

Rayana Barnawi, scientifique devenue la première femme saoudienne à se rendre dans l’espace, et Ali Al-Qarni, pilote de chasse de formation, ont pénétré tout sourire dans la station spatiale (ISS), en flottant en apesanteur. 

«Je suis ici (…) pour représenter les espoirs et les rêves de tout le monde à la maison, tout le monde dans la région», a déclaré Rayana Barnawi lors de la cérémonie de bienvenue organisée juste après leur arrivée. «Nous sommes rassemblés ici avec différentes cultures, et cette collaboration internationale montre comment l’espace peut rassembler tout le monde.» 

Les deux voyageurs saoudiens sont accompagnés de l’entrepreneur américain John Shoffner et de la commandante de la mission, Peggy Whitson, ancienne astronaute de la NASA dont c’est le quatrième séjour dans l’ISS. Elle est chargée d’encadrer et d’aider les trois novices. «C’est super d’être de retour ici», s’est réjouie Peggy Whitson, en disant se sentir «comme à la maison». Ils ont été accueillis par les sept astronautes déjà à bord de l’ISS: trois Russes, trois Américains et un Émirati.
 

La capsule s’est arrimée sans problème

Cette mission, nommée Ax-2, est la deuxième entièrement privée à rendre visite à la station spatiale après une première en avril 2022. Une fusée Falcon 9 de SpaceX avait décollé dimanche depuis la Floride, et le voyage jusqu’à l’ISS, qui file à 28’000 km/h au-dessus de la Terre, a duré environ seize heures. 

La capsule Dragon, de SpaceX, s’est amarrée à l’ISS sans problème, puis son écoutille a été ouverte environ deux heures plus tard, vers 15h GMT. Les membres d’Ax-2 resteront un peu plus d’une semaine dans l’ISS, avec un départ prévu le 30 mai, si les conditions météo sur Terre le permettent. Ils doivent amerrir au large des côtes de la Floride. Avant cela, ils prévoient de conduire une vingtaine d’expériences scientifiques en apesanteur. 

L’entreprise Axiom Space est chargée de l’entraînement des apprentis astronautes, d’affréter le moyen de transport, et du bon déroulement de leur séjour. Pour la société, ces missions sont une première étape vers un but ambitieux : la construction de sa propre station spatiale, dont le premier module doit être lancé fin 2025. 

La structure sera d’abord rattachée à l’ISS, avant de s’en séparer pour prendre son envol de façon indépendante. La NASA prévoit de mettre l’ISS à la retraite vers 2030, et d’envoyer à la place ses astronautes dans des stations privées, qui accueilleront aussi leurs propres clients. L’agence spatiale américaine encourage ainsi les programmes de plusieurs entreprises.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.