Australie : Les restes humains les plus anciens seront réenterrés

07/04/2022 mis à jour: 07:57
670

Les restes humains les plus anciens d’Australie, datant d’au moins 40.000 ans, seront réenterrés sur les bords du lac Mungo dans l’Outback où ils ont été découverts pour la première fois, a annoncé hier le gouvernement australien.

Les restes de 108 ancêtres, dont les ossements les plus célèbres connus sous le nom d’homme et de femme Mungo, seront enterrés près de leur sépulture d’origine dans le parc national de Mungo, à environ 11 heures de route à l’ouest de Sydney, a déclaré James Griffin, ministre de l’Environnement de la Nouvelle-Galles du Sud.

Patsy Winch, présidente du groupe consultatif autochtone représentant les peuples Paakantji, Mutthi Mutthi et Ngiyampaa de la région, a salué la décision. « Enfin, après tout ce temps, la voix des anciens a été entendue, et je suis reconnaissante que ces restes ancestraux soient enfin enterrés de manière traditionnelle, dans le pays », a déclaré Mme Winch dans un communiqué.

Le gouvernement a déclaré que la décision de réenfouir les ossements avait été prise après une «consultation communautaire approfondie» et qu’elle serait appliquée conformément aux souhaits des propriétaires traditionnels du terrain.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.