Attaques navales en mer rouge : Les Houthis affirment avoir visé un navire de CMA CGM

04/01/2024 mis à jour: 23:26
1283

Les Yéménites houthis ont affirmé hier avoir mené une «opération» contre un navire du transporteur français CMA CGM en mer Rouge, en solidarité avec les Palestiniens de la Bande de Ghaza, rapporte l’AFP. 

L’armée américaine a indiqué plus tôt que deux missiles avaient été tiré mardi soir par les Houthis dans une zone où se trouvaient plusieurs navires marchands, près du détroit stratégique de Bab Al Mandeb, «sans faire de dommage». «Les forces navales des forces armées yéménites ont mené une opération visant le navire CMA CGM TAGE qui se dirigeait vers les ports de Palestine occupée», ont affirmé les Houthis dans un communiqué publié sur X. 

Ils soutenus par l’Iran, tout comme le Hamas palestinien, multiplient les attaques de drones et de missiles au large des côtes yéménites, affirmant agir en solidarité avec Ghaza, bombardée et assiégée par Israël après les attaques perpétrées par le mouvement palestinien Hamas le 7 octobre. Ils ont prévenu qu’ils viseraient les navires ayant des liens avec Israël circulant en Mer Rouge et dans le détroit de Bab Al Mandeb, qui sépare la péninsule Arabique de l’Afrique. L’attaque de mardi soir était la 24e du genre depuis la mi-novembre, selon le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom). 

La multiplication des attaques dans cette zone stratégique, qui voit passer 12% du commerce maritime mondial, a poussé certains armateurs à éviter la mer Rouge et fait flamber les coûts du transport. 
 

Le français CMA CGM a annoncé le quasi-doublement de ses tarifs de fret à partir du 15 janvier pour les échanges entre l’Asie et la Méditerranée, tandis que le leader mondial italo-suisse, MSC a augmenté ses tarifs le 1er janvier. 
La question des attaques des Houthis devait être abordée hier lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur le maintien de la paix, selon la diplomatie française. 
 

Plusieurs missiles et drones ont été abattus par des navires de guerre américains, français et britanniques qui patrouillent dans la zone, tandis que les Etats-Unis ont mis en place une force multinationale de protection maritime en mer Rouge. Dimanche, l’armée américaine a annoncé avoir coulé trois navires des Houthis, après des attaques contre un porte-conteneurs du transporteur danois Maersk. Dix rebelles ont été tués dans cette frappe, selon un porte-parole du mouvement.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.