Athlétisme : Le stage à Paris fait débat…

10/02/2022 mis à jour: 20:32
701
Photo : D. R.

Le stage de préparation programmé par la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA) au profit de 4 athlètes algériens du demi-fond au niveau du Centre national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP) à Paris, fait débat. Il risque même d’être annulé par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) pour plusieurs raisons, selon nos sources.

A cet effet, parmi ces sélectionnés,  deux athlètes, en l’occurrence Takieddine Heidelli et Ramzi  Abdenouz, nous ont précisé qu’ils ne renonceront pas au stage de Paris. Pour Takieddine Heidelli, le stage en France n’a pas été prévu dans le plan de préparation pour la saison en cours. «Même si j’attends toujours mon visa d’entrée en France depuis deux mois, il n’était pas question d’effectuer un stage à Paris. Car ce stage n’était pas prévu dans mon plan de préparation, en plus je ne pourrai pas me préparer en France sans la présence de mon entraîneur Rahmouni», a déclaré Heidelli.

Qualifié pour les Mondiaux d’athlétisme 2022 en salle et en plein air, Takieddine a ajouté : «Nous sommes en période compétitive où je suis engagé dans deux meetings internationaux en salle qui serviront de répétition avant les Championnats du monde en salle fixés du 11 au 13 mars à Belgrade». Son coach, Hamid  Rahmouni, très remonté du fait qu’il n’a pas été retenu dans la délégation algérienne devant se déplacer à Paris, dénonce : «Je n’arrive pas à comprendre ma mise à l’écart pour accompagner mon athlète en France.

Pourtant, Takieddine, est auteur du record national du 800m en salle (1’45’’98). Grâce à cette performance, mon athlète a réussi à se qualifier pour les Mondiaux en salle fixés (du 11 au 13 mars à Belgrade). J’espère que je serai rétabli dans mes droits», nous affirme l’entraîneur Hamid Rahmouni. Pour sa part, Abdenouz Ramzi a transmis un courrier à la FAA, dans lequel il signale qu’il ne peut pas effectuer le stage à Paris vu qu’il se concentre pour réaliser les minima qualificatifs pour les Championnats du monde en salle. Ramzi Abdenouz avait justifié sa décision avant de recevoir la convocation pour le regroupement à Paris qui risque de tomber à l’eau.

Le cross-country «Bouzid Saal» n’aura pas lieu …

A surprise générale, les autorités locales de la  wilaya de Sétif ont annulé le Challenge  national de cross-country «Saal Bouzid», qui était prévu ce samedi 12 janvier. Les responsables locaux ont justifié cette décision suite  au risque du  coronavrius. Pour rappel, jusqu’ici, tous les challenges de cross organisés à Biskra, Chlef, Alger, Batna et Béjaïa ont eu lieu. D’ailleurs, la Ligue d’athlétisme de Séfif ne s’attendait pas à cette annulation.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.