Athlétisme : La FAA qualifie 66 athlètes

22/06/2022 mis à jour: 19:52
879

Face au nombre très faible des athlètes algériens qui n’ont pas réalisé les minima pour la participation aux Jeux méditerranéens d’Oran 2022, la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA) est finalement revenue sur sa décision en convoquant tous les athlètes. 

Même ceux qui n’ont rien prouvé durant la saison. C’est ce qu’on appelle la « loi de la Rahma » à l’égard des athlètes. Il s’agit tout simplement d’une première dans l’histoire de l’athlétisme algérien.

Mais le plus étonnant est que, bien que le nombre des participants algériens ait triplé (66 engagés entre messieurs et dames), ainsi que l’absence des ténors de l’athlétisme européen, à l’image des athlètes français. La Fédération algérienne d’athlétisme «espère décrocher seulement 4 ou 5 médailles». Alors que lors des récents championnats d’Afrique d’athlétisme, l’Algérie présente à l’Ile Maurice avec 14 athlètes, avait décroché 7 médailles dont 5 en or.

L’autre étonnement les  «sélectionnés algériens» du dernier moment se sont contentés à la hâte d’une courte préparation qui s’achève ces jours-ci à Sétif et à Alger. Parmi les sélectionnés, il y en a qui dépassent la quarantaine. 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer