Assainissement du foncier touristique : Didouche annonce la révision des ZET

21/04/2024 mis à jour: 06:24
920

Les zones d’expansion touristique pourraient bientôt subir des modifications de leurs plans d’aménagement ou leurs délimitations afin de promouvoir les investissements. 

C’est ce qu’a affirmé le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, hier, lors de sa visite d’inspection dans la wilaya de Boumerdès, soulignant que cette opération entre dans le cadre de l’assainissement du foncier touristique. «Cela entre dans le cadre du travail que nous sommes en train de faire au niveau des ZET à travers le territoire national, pas uniquement dans la wilaya de Boumerdès. 

Nous avons de nombreuses zones qui sont occupées par des constructions privées ou des projets, ce qui nécessite la révision de leur superficie ainsi que les plans d’aménagement afin de les mettre à la disposition des investisseurs», a indiqué Mokhtar Didouche, ajoutant que cette opération touchera aussi bien les ZET des wilayas côtières que celles de l’arrière-pays et du Grand Sud. 

A noter que «le foncier touristique en Algérie est riche de 225 ZET d’une superficie globale de 56 000 ha, dont 166 sont situées dans les régions côtières, 36 dans les régions montagneuses et 23 dans les régions sahariennes». Sur le site internet du ministère, il est précisé que les études des plans d’aménagement touristique (PAT) concernent 197 sur 225 ZET du pays, dont 61 PAT sont approuvés, 33 en cours d’approbation et 81 en étude. 


«50 projets n’ont pas encore démarré»

La nouvelle démarche du ministère semble imposée par divers facteurs, à commencer par les dépassements en série constatés dans certaines zones et le rétrécissement de leur superficie à cause des constructions illicites et l’extension anarchique du tissu urbanistique. D’où la difficulté d’y accueillir les projets à vocation touristique en vue de remédier aux insuffisances relevées en matière d’hébergement. 

A titre d’exemple, dans la wilaya de Boumerdès, plus de 600 ha de la superficie des ZET (4800 ha) sont déjà urbanisés alors que près de 2000 ha relèvent du domaine agricole et 404 ha appartiennent aux privés. L’assainissement de ce potentiel s’impose donc comme une nécessité absolue pour augmenter l’offre foncière à même d’attirer les investisseurs. 

Lors de sa visite, le ministre a inauguré la Maison de l’artisanat et des métiers avant de visiter quelques chantiers de construction d’hôtels et de résidences touristiques à Boudouaou et au chef-lieu de wilaya. 

Sur place, nous avons appris que la wilaya a d’énormes retards à rattraper dans ce domaine. «Parmi les 57 projets agréés par le ministère, au moins 50 n’ont pas encore démarré», a fait savoir un responsable du secteur, précisant que ces projets devaient créer 3400 postes d’emploi et augmenter les capacités d’accueil de la wilaya de 7200 lits. En sus du respect des délais de réalisation, M. Didouche a invité les professionnels du secteur à favoriser l’utilisation des matériaux locaux et le recrutement des diplômés des instituts de tourisme. 

L’hôte de Boumerdès a abordé aussi les préparatifs de la prochaine saison estivale, soulignant qu’une Commission nationale multisectorielle présidée par le ministère de l’Intérieur a été installée à cet effet. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.