ASM Oran : M’dina J’dida, la portion congrue

20/03/2023 mis à jour: 09:53
424

Après avoir subi un arrêt de trois matchs successifs sans gagner , le team de M’dina J’dida a enfin renoué avec la victoire en créant la surprise devant un MCB Oued Sly (0-1), qui pourtant avait les faveurs des pronostics sachant que cette équipe était toujours en lice, même si ses chances étaient réduites pour accéder au palier supérieur.

El Djemia qui se débat dans le ventre mou du classement général, a dû se dédoubler après avoir connu les profondeurs du classement synonyme de relégation et a dû attendre la 13e journée pour connaître enfin sa première victoire face au GCM (2-1) et effectuer par là même, une remontada surprenante au classement général, par le biais d‘une série de six victoires consécutives dont deux victoires acquises en dehors de ses bases, face respectivement au RCK eu au MCS, engrangeant 18 unités sur les 18 mises en jeu.

Cette embellie fut stoppée at-home par la JSMT (2-2), avant de glisser face à l‘ESM (0 à 1) dans une rencontre très contestée par l’entourage du club. Ce dernier accroc a failli tourner au vinaigre au stade fétiche et cela aidé par les maladresses des avants nahdistes qui verra l‘ASMO s’en tirer à bon compte en tirant une parité des plus chanceuses (0-0).

Hadj Merine pour la suite de la compétition s’est dit confiant pour la suite de la compétition et ne veut point lâcher la bride, sachant que son équipe n’a pas encore officialiser son maintien et veut de ce fait faire le plein à domicile pour éviter toute fâcheuse surprise. A commencer par le prochain derby sulfureux qui le mettra aux prises au WAT, qui va jouer son match de la saison à Bouakeul.

Une défaite Widadie sera synonyme de relégation quasi confirmée après celle du RCR. Une victoire de l‘ASMO sauverait définitivement cette dernière du chemin menant à l‘inter-régions où se débat une certaine … USM Bel-Abbès.

Le comble dans tout ce gâchis, M’dina J’dida  ne mérite pas cette place en Ligue 2 dans lequel elle se débat depuis 7 saisons pleines et le pire dans tout ce fatras, cette équipe s’est contenté à chaque fois pour sauver sa tête des affres du purgatoire menant au troisième palier.

Cruel dilemme pour un club qui pourtant était considéré comme un pourvoyeur de talents et pour l‘Equipe nationale et d‘autres clubs, plus principalement le team voisin du MCO, qui avec le concours des pépites « Vert et Blanc », a fait le plein de trophées a contrario des Asémistes qui ne sont que l‘ombre d‘eux-mêmes, confinés dans un attentisme des plus absurdes face au silence assourdissant de leurs adeptes.

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.