Arezki Remmane. sélectionneur des U17 : «Aller le plus loin possible»

31/08/2022 mis à jour: 16:01
926

La sélection U17 a arraché son billet pour les quarts de finale du tournoi UNAF qui se déroule à Mostaganem et Sig. A l’issue du dernier match du groupe A, sanctionné par une large victoire (3-0) contre les Emirats arabes unis, le coach des Verts dresse le bilan de la première partie du tournoi et les perspectives de l’étape suivante.
 

 

-Coach, les jeunes ont réalisé un parcours parfait (3 matches 3 victoires). Cette performance augure de bonnes choses pour l’avenir…
 

D’abord et avant tout, je félicite tous ceux qui ont contribué à ce succès inaugural dans la première partie du tournoi, à commencer par les joueurs qui ne se sont pas ménagés durant la préparation. Les résultats obtenus, 3 victoires, sont certes encourageantes, mais ne doivent pas nous faire oublier que ce qui reste à venir et à faire sera plus difficile. C’est une forme d’expérience qui va beaucoup aider nos jeunes dans l’avenir immédiat et leur carrière ensuite. Toutefois, il ne faut pas s’enflammer. Je sais que le plus difficile est à venir.
 

-Quel bilan faites-vous des 3 premiers matchs ?
 

D’abord, j’ai noté une nette amélioration dans le rendement des joueurs d’un match à l’autre. Cela dénote qu’ils ont de la qualité et des ressources. C’est leur première expérience dans un tournoi de cette envergure. Ensuite, il y a la tenue qu’ils ont affichée tout au long des matches joués. Ils les ont tous remportés avec la manière. C’est un paramètre important. Ils ont montré qu’ils s’adaptent aux plans de jeu que nous avons préparés. Ils ont inscrit 10 buts sans en encaisser un seul. Enfin, je suis rassuré sur la qualité du groupe avec lequel je travaille. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit de jeunes joueurs (17 ans) qui sont en formation.
 

-La gestion du tournoi est facile, difficile ?
 

Dans le football, rien n’est jamais facile. Les appréhensions d’avant-match sont parfois difficiles à gérer avec un groupe de jeunes joueurs. Ce sont eux, sur le terrain, qui rendent facile un match en le dominant de bout en bout, comme ce fut le cas depuis la première journée. Les joueurs baignent dans un bon état d’esprit. L’aspect compétitif, l’enjeu, la pression… ils commencent à s’adapter aux situations. C’est une excellente chose qui augure d’un bon avenir pour eux et le football algérien.
 

-Le prochain adversaire, en quart de finale, c’est la Tunisie, un sacré client…
 

Jeudi, à Mostaganem, on aura en face une très équipe de Tunisie. Nous l’avons jouée au tournoi d’Alger (défaite des Verts). C’est une formation très bien structurée dans tous les compartiments. C’est un match à élimination directe. On va faire le maximum pour franchir les quarts de finale du tournoi.
 

-La machine est-elle lancée ?
 

On va tout mettre en œuvre pour aller le plus loin possible et pourquoi pas remporter le tournoi. C’est l’objectif du groupe. On prend les matchs un par un avec un seul objectif : gagner. Lorsque les jeunes s’habituent à la victoire, leur confiance s’accroît et plus rien ne sera impossible. Le groupe est dans cet état d’esprit. Ils sont là pour acquérir de l’expérience en prévision des prochaines échéances officielles, dont la CAN de la catégorie que l’Algérie organisera en automne prochain (novembre 2022). Je remercie les joueurs et tout le staff qui m’accompagne pour cette bonne tenue de route. 

 

Interview réalisée par Yazid Ouahib

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer