Arbitrage : L’ancien arbitre Ould El Hadj n’est plus

21/02/2024 mis à jour: 21:48
798

Le monde du sifflet algérien est en deuil. Hier dans la matinée, l’eancienarbitre international, formateur, 
ex-membre de la CCA et membre fédéral Hocine Ouled El Hadj est décédé à l’âge de 74 ans à son domicile à Tizi Ouzou. Le défunt était apprécié pour ses qualités morales et éducatives. 

Pour rappel, le défunt a consenti toute sa vie professionnelle dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement. Da L’hocine a donné toute sa vie au monde du sifflet algérien. Il a gravi tous les paliers de la hiérarchie arbitrale jusqu’au grade tant convoité d’international. 

Lors de la saison 1994/1995, alors en mission sportive dans le cadre de l’arbitrage, Ould El Hadj, en compagnie de ses assistants, font un grave accident de la circulation. Resté en convalescence plusieurs mois, l’occasion pour les responsables de l’arbitrage de l’époque de lui retirer le badge FIFA. Ceci ne l’a pas pour autant découragé, ni éloigné de la sphère de l’arbitrage car conforté par sa capacité pédagogique, 

Da L’hocine continua sa démarche de formation à la Ligue de football de Tizi Ouzou des années durant. Pour son parcours professionnel, Ould El Hadj a consacré toute sa vie au domaine de l’éducation et de l’enseignement. D’abord instituteur, cadre à la Direction de l’éducation et de l’enseignement de Tizi Ouzou, puis directeur d’école et de CEM en même temps au village Timizar Loghbar et ce jusqu’à sa retraite. 

Grâce à sa grande capacité de gestionnaire dans le domaine, il fut sollicité par le secteur privé pour diriger le collège Fouroulou de Tizi Ouzou. D’ailleurs, jusqu’à ses derniers jours avant qu’il ne tombe malade dernièrement, il était là, du matin au soir, à veiller sur la qualité des cours dispensés et de la gestion de cet établissement privé. 

Sa fine silhouette, sa rigueur parentale et sa démarche sportive manqueront très certainement aux collégiens ainsi qu’aux arbitres de Tizi Ouzou. Son enterrement est prévu aujourd’hui au cimetière M’douha de Tizi Ouzou, après la prière du Dohr. 

La levée du corps aura lieu de son domicile situé à proximité du stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou. Sincères condoléances à sa famille, à ses amis ainsi qu’à toute la corporation arbitrale active et passive. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons».
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.