Apoce-P/Apc de gué de Constantine : Une histoire de chats…

16/01/2023 mis à jour: 19:01
28073

Dans un avis à la population publié hier, le maire de la commune de Gué de Constantine à Alger a alerté sur la vente de la chair de chat dans des boucheries au niveau de sa municipalité. L’édile communal a même invité les consommateurs à la vigilance pour éviter toute mauvaise surprise. L’information a suscité une vive inquiétude et une panique sur les réseaux sociaux. Via un communiqué qui a été rendu public hier sur la page officielle, le président de l’Association de protection des consommateurs (Apoce), Mustapha Zebdi, a tenu à apporter des clarifications. «Le communiqué a été retiré de la page de l’APC de Gué de Constantine. Nous avons mené une petite enquête accélérée et il s’est avéré qu’il s’agit d’instructions formulées par les autorités compétentes au niveau national et pas uniquement à Gué de Constantine», a expliqué ce responsable. Pour Mustapha Zebdi, le maire de Gué de Constantine a mal interprété ces instructions. «Ça a été mal interprété. Les gens ont compris qu’il y a eu des cas de vente frauduleuse de viande de chat présentée comme de la viande de lapin au niveau de Gué de Constantine, et ce n’est pas vrai. Il s’agit d’une simple campagne de sensibilisation contre la fraude de ce genre en réalité», a encore souligné le président de l’Apoce. Par ailleurs, celui-ci a tenu à recadrer le P/APC de Gué de Constantine qui a appelé dans son communiqué les citoyens à bien vérifier si l’animal à acheter porte la tête et la queue bien collées au corps pour s’assurer qu’il s’agit d’un lapin et pas d’un chat. Pour Mustapha Zebdi, «ce n’est pas au consommateur de contrôler. Il y a des organismes experts en la matière»

Copyright 2024 . All Rights Reserved.