Annaba : Un père tue son épouse et ses deux filles

09/06/2024 mis à jour: 05:47
3025

Le 6 juin 2024, les services de sécurité ont enfin élucidé un crime atroce commis le 2 juillet 2021, près de trois ans auparavant. 

En effet, les enquêteurs de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Baraka Zergua, dans la commune d’El Bouni, ont arrêté Fawzi Boucharef, identifié comme l’auteur de l’incendie qui a coûté la vie à trois personnes, une mère et ses deux filles résidant dans la localité de Hdjar Eddis, relevant de la commune d’El Bouni. Les victimes sont : son épouse de 52 ans et ses deux filles, Amel Boucharef, championne de karaté, et sa jeune sœur Anouar. 

L’arrestation de Fawzi Boucharef a bouleversé et surpris la région. Cet entraîneur de karaté respecté est désormais accusé de «homicides volontaires», «crimes crapuleux prémédités» et «incendie volontaire». Présenté le 4 juin devant le parquet d’El Hadjar, il a été immédiatement placé en détention provisoire par le juge d’instruction. Selon les enquêteurs, des preuves irréfutables désignent Fawzi Boucharef comme le principal suspect, bien que le mobile de ce crime épouvantable reste inconnu. Cette révélation a secoué la communauté, révélant une tragédie aux ramifications complexes et inquiétantes. 

Ce féminicide n’est pas le premier du genre durant l’année en cours à Annaba. Il y a moins de deux semaines, soit le 28 mai dernier, une femme sans vie a été découverte gisant dans une mare de sang dans la commune de Chorfa, daira de Berrahal, à 30 km du chef-lieu Annaba.

 Son corps portait de multiples blessures, infligées par des objets contondants. En Algérie, 19 femmes ont été victimes de mort violente depuis le début de l’année, illustrant une tendance inquiétante de violences extrêmes contre les femmes.    

Copyright 2024 . All Rights Reserved.