Angine de poitrine : les symptômes qui doivent alerter

20/02/2023 mis à jour: 06:08
1850

L’angine de poitrine se manifeste généralement par une douleur à la poitrine, mais d’autres signes peuvent également survenir pendant une crise. On fait le point sur les symptômes, les causes et l’évolution de ce trouble.

Le rôle principal des artères coronaires et de l’inter-ventriculaire antérieure est de transporter le sang riche en oxygène jusqu’au cœur. Cet apport est essentiel pour la contraction du muscle cardiaque. Lorsque les apports en oxygène sont insuffisants, des symptômes associés à l’angine de poitrine, également appelée angor, surviennent.

L’angine de poitrine se caractérise généralement par une douleur thoracique qui apparaît pendant un effort. Elle peut également survenir au cours d’une période stressante ou lorsqu’une une émotion accélère les battements du cœur. Dans de rares cas, elle se manifeste après un repas ou pendant la digestion. Cette gêne se localise souvent derrière le sternum, mais elle peut s’étendre jusqu’au cou, à la mâchoire, aux épaules, aux bras et aux avant-bras. Il s’agit d’une douleur constrictive, c’est-à-dire qu’elle donne l’impression d’avoir le thorax pris dans un étau. Certains patients sont également touchés par une douleur à l’estomac. L’angine de poitrine peut aussi provoquer une angoisse très forte, une gêne respiratoire et des palpitations. Quant à la douleur thoracique, son intensité varie en fonction de la crise et des patients, mais elle s’estompe généralement dans les cinq minutes suivant le repos ou après la prise de trinitrine, un vasodilatateur.

Des formes atypiques d’angine de poitrine existent. Les personnes âgées sont notamment plus touchées par des signes digestifs comme des nausées et des éructations, autrement dit des gaz intestinaux. Ces dernières peuvent être plus fatiguées et souffrir d’essoufflements, mais l’angine de poitrine peut également être asymptomatique. La douleur est aussi peu marquée chez les personnes diabétiques.

L’angine de poitrine est principalement causée par l’athérosclérose qui déclenche l’apparition de plaques d’athérome composées de lipides (cholestérol) s’immisçant sur la paroi interne des artères. L’athérosclérose est due à une réduction du calibre des artères coronaires. Le muscle cardiaque n’est alors plus irrigué correctement et l’apport en oxygène diminue. Le patient peut alors développer une maladie coronarienne ou une cardiopathie ischémique. «Les manifestations d’angor apparaissent lorsque le diamètre artériel est réduit d’au moins 50 %», peut-on lire sur le site de l’Assurance maladie. D’autres pathologies peuvent également être à l’origine d’une angine de poitrine. C’est notamment le cas de l’anomalie des valves cardiaques, la myocardiopathie et l’hypertension artérielle sévère.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.