Air France prolonge la suspension de ses vols vers le Mali et le Burkina Faso

11/08/2023 mis à jour: 08:24
1120
La compagnie aérienne Air France a prolongé jusqu'au 18 août inclus la suspension de ses vols de et vers Bamako et Ouagadougou

La suspension des vols de et vers Bamako et Ouagadougou par la compagnie aérienne française a été étendue jusqu'au 18 août inclus.

Initialement, Air France avait annoncé la suspension de ses liaisons vers le Mali et le Burkina Faso jusqu'à vendredi, suite à la fermeture de l'espace aérien voisin du Niger. Cette décision a créé un véritable casse-tête pour de nombreuses compagnies aériennes, y compris Air France, qui ont dû dérouter voire annuler des vols. La fermeture de l'espace aérien nigérien contraint les compagnies à effectuer des trajets plus longs pour rejoindre l'Europe, entraînant ainsi des temps de vol rallongés. Air France maintient un contact permanent avec les autorités françaises pour surveiller l'évolution de la situation géopolitique des régions survolées par ses avions et desservies par ses liaisons. La sécurité des passagers et du personnel reste sa priorité absolue.

Cette fermeture s'ajoute aux perturbations géopolitiques dans la bande d'espace aérien africain, notamment en Libye et au Soudan, où certains vols doivent faire des détours pouvant atteindre jusqu'à 1000 kilomètres (620 miles).

Pour Air France, principal opérateur entre l'Europe et l'Afrique avec 33 destinations et plus de 3 millions de passagers annuels (hors Afrique du Nord), cette situation est un nouveau coup dur. Plus de la moitié de l'espace aérien sahélien est désormais inaccessible aux vols commerciaux. Les compagnies sont contraintes d'opter soit pour la route de la mer Rouge à l'Est, soit pour celle de l'Afrique de l'Ouest et du Maroc, ce qui entraîne des retards et des surcoûts.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.