Ain Defla : Neuf millions de mêtres cubes d’eau pour l’irrigation d’appoint des céréales

12/02/2024 mis à jour: 03:16
274
Photo : D. R.

Un volume de neuf millions de mètres cubes d’eau a été mobilisé pour l’irrigation d’appoint des céréales à partir de trois barrages de la wilaya d’Ain Defla, a-t-on appris jeudi auprès de la Direction des services agricoles (DSA).

Le volume d’eau sera mobilisé à partir de trois barrages, notamment celui de Sidi M’hamed Ben Tiba de la commune d’Arib avec un apport de 4 millions de mètres cubes, le barrage Ghrib à Oued Chofra (3 millions de mètres cubes,) et le barrage Derder à Tarik Ben Ziad (2 millions de mètres cubes,), a indiqué le chef de service des inspections vétérinaires et phytosanitaires (SIVEP) à la DSA, Haouès Benyoucef.

L’irrigation d’appoint concerne une superficie de 16 000 hectares réservée pour la multiplication de la semence céréalière sur les plaines d’El Abadia, de Khemis Miliana appelée aussi le haut Chélif, a ajouté M. Haouès, qui assure que ce procédé intervient dans le but de compenser un manque enregistré en pluviométrie variant de 20 à 25 mm durant cette période de l’année.

Le même responsable a fait également savoir que les lâchers d’eau se feront d’une «manière fractionnée et en fonction du développement des stades phénologiques des céréales», insistant que l’eau mobilisée sera réservée uniquement pour irriguer les céréales. Les services agricoles et l’ONID, en coordination avec la Gendarmerie nationale vont veiller au bon déroulement de l’opération et s’assurer que la ressource hydrique mobilisée ne sera pas détournée au profit d’autres cultures, a assuré M. Haouès.

A noter que la superficie prévue pour la culture céréalière durant la saison agricole 2023/2024 était de 75 000 ha, dont 56 000 ha destinés pour le blé dur, 2000 ha pour le blé tendre, tandis que 13 500 ha sont réservés pour l’orge et 3500 ha pour l’avoine. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.