AGE de la FA d’Escrime : Mohamed Benyahia aura-t-il les coudées franches ?

11/02/2023 mis à jour: 14:23
726

Quelques semaines après la décision inattendue au sujet de la «démission» de Mohamed Ameziane à la tête de la FAE, l’assemblée élective se tiendra aujourd’hui au siège de la Fédération algérienne d’escrime (FAE) situé à El Mouradia (Alger). Suite au désintérêt total, il y aura un seul candidat, en l’occurrence Mohamed Benyahia, âgé de 25 ans. Ce dernier escrimeur au sein du club de Sidi M’hamed (Alger) a participé il y a peu au championnat national dans l’épreuve de l’épée. Il faut rappeler que l’escrime algérien est réduit à quatre ligues, dont trois inactives : Alger, Chlef et Oran, tandis que pour le remplacement d’un membre du BF démissionnaire, la FAE n’a pas fait appel à candidature. Il est à rappeler que l’AGE a été reportée à trois reprises, faute de diplôme universitaire et d’agrément du club. En effet, récemment le président de la section d’escrime de Hydra, Moussa Dali , est sorti en interpellant le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag, en raison du dysfonctionnement qui règne a la FAE. «Malgré l’intervention du directeur des sports du MJS pour régler cette situation, la Fédération algérienne d’escrime est restée sourde et hors la loi vis-à-vis de notre club. Nous nous sommes même empêchés de prendre part aux formations dispensées par des organismes internationaux à Alger par des experts étrangers, alors que l’invitation était ouverte à tous les clubs et entraîneurs. L’objectif principal de toutes ces manœuvres est de nous empêcher d’acquérir la qualité de membre de l’assemblée générale de peur de discuter (il y a énormément à dire sur les bilans) et de facto de nous empêcher d’être candidat pour toutes les éventuelles élections», souligne Moussa Dali 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.