Affaire Aïn Taya - Hamiz : Zones d’ombre ?

24/07/2022 mis à jour: 20:52
1340

L’affaire du match ES Aïn Taya - ES Hamiz (championnat Honneur, ligue wilaya d’Alger) est sur le bureau du TAS algérien. Rappel des faits. Le 21 mai 2022, l’ES Aïn Taya reçoit l’ES Hamiz. Le premier est depuis plusieurs jours dans le wagon des relégués.

Le second partage la première place au classement avec le club de la Protection civile. L’ES Hamiz s’est imposée 19-0 sur le terrain de l’ES Aïn Taya. Dans une première réaction, immédiatement après le match, la ligue se fend d’un communiqué moins de 24 heures après le match en question, dans lequel elle accuse les deux clubs de «s’être adonné à des actions immorales et litigieuses envers l’intégrité et le bon déroulement du championnat».

Elle n’a pas attendu les conclusions de l’enquête qui allait être ouverte. Dans leur requête à la commission de recours de la ligue régionale d’Alger et ensuite au TAS, les deux clubs mis en cause ont souligné «la tentative d’influence» qu’aurait exercée la ligue sur la commission de discipline avant même l’ouverture du traitement du dossier.

Sans surprise, la commission de discipline a eu la main lourde. La commission de recours, à son tour, a invalidé toutes les décisions de la commission de discipline (match perdu aux deux équipes, suspension d’officiels, forte amende, rétrogradation des deux équipes) faute de preuves tangibles et matérielles. Beaucoup de zones d’ombre entourent ce dossier.

Le score lourd réalisé par l’ES Hamiz n’avait aucune incidence sur le classement du club étant donné que celui qui partage avec lui la première place au classement est hors d’atteinte grâce à son meilleur goal-average durant la phase aller (article 69 des règlements généraux). Les mobiles de cette décision, match perdu et rétrogradation sont ailleurs et pas dans le résultat.

Dans la même journée et au niveau de la même ligue, un match s’est achevé sur le score de 16-2 sans que la ligue n’ouvre une enquête. Le club plaignant, ES Hamiz, a l’intime conviction et il crie que «l’affaire a été bâclée avec un objectif précis : écarter l’équipe du Hamiz des barrages au profit d’un club d’un autre groupe»

La fédération serait bien inspirée d’ouvrir une enquête sérieuse sur cette affaire si, bien sûr, elle veut combattre tous les mauvais fléaux du football. Affaire à suivre… 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.