Activités de pêche à Jijel : Une reprise relative en 2021

24/04/2022 mis à jour: 02:55
1721
Port de pêche de Ziama Mansouria / Photo : D. R.

Un rapport présenté lors de la dernière session de l’APW précise que les conditions climatiques étaient favorables et les sorties en mer ont progressé de 21% par rapport à 2020.

La production halieutique de la wilaya de Jijel a enregistré une hausse de 51% en 2021 par rapport à 2020, peut-on lire dans le rapport de l’activité de la wilaya présenté récemment lors de la 1re session de l’APW. 

En dépit de cette hausse, il faudra tout de même la relativiser, puisqu’elle ne représente en fait que 5% si l’on se réfère à l’année 2019 où la production globale avait atteint 3145 tonnes avant de chuter de 30,37% en 2020 pour s’établir à 2190 t. 

Ainsi, en 2021, la production enregistrée a été de 3303,402 t, dont 1817,676 t au niveau du port de Jijel et 1485,726 t à Ziama Mansouria. 

La production au niveau du port de cette dernière commune n’a cessé de croître, ces trois dernières années, avec +15% entre 2019 et 2020 et 58% entre 2020 et 2021. Depuis 2019, la hausse de la production qui est passée de 816,17 t à 1485,726, atteint les 82%. 

Les résultats pour le port de Boudis à Jijel sont plutôt mitigés en dépit d’une hausse de 45% de la production entre 2020 et 2021, qui est passée de 1250 t à 1817,676 t. En effet, si l’on compare la production de 2021 par rapport à cette de 2019, on remarquera qu’on reste toujours dans une évolution négative puisque le recul a été de 22% (2328,30 t en 2019). 

Avec 2843,14 t, les sardiniers continuent de se tailler la part du lion avec 86,07% de la production totale, suivis par les plaisanciers qui détiennent une part de 6% (198,56 t), les petits métiers avec 4,55% (150,349 t) et enfin les chalutiers avec 111,353 t soit 3,37%. 

En 2021, ajoute le même rapport, les conditions climatiques étaient favorables et les sorties en mer ont progressé de 21% par rapport à 2020. 

La flottille de pêche est composée de 363 embarcations, dont 241 se trouvent au port de Boudis. Si l’ensemble des chalutiers se trouve à Jijel, les sardiniers sont répartis entre les deux ports à raison de 55 pour Boudis et 37 pour Ziama Mansouria, alors que pour les petits métiers, 171 embarcations sont amarrées à Jijel et 85 au port de l’ouest de la wilaya. Seulement, les embarcations ne sont que 243 dont 27 sont issues de ports hors wilaya. 

Pour ce qui est des gens de mer inscrits, leur total est de 4819 (3489 à Jijel et 1330 à Ziama Mansouria) dont seulement 1812 sont des inscrits permanents. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.