Aadl 5000 lgts Sidi Abdellah : Un site sans infrastructures de base ?

15/02/2022 mis à jour: 20:39
1851

Les habitants du site 5000 Logements réalisés dans la nouvelle ville de Sidi Abdellah déplorent le cadre de vie qui prévaut au sein de leur site. Une année après l’attribution du site, les locataires, notamment ceux habitant dans la partie D2, estiment que les standards actuels sont bien loin du plan d’aménagement requis. 

Un climat de cité-dortoir s’empare du cadre de vie des habitants. Ces derniers indiquent que le site, réduit à sa plus simple expression, est dépourvu de toutes les infrastructures d’utilité publiques. «Presque deux années après l’attribution du site, nous nous rendons compte qu’en réalité, ce pôle d’habitation est un site sans âme», regrette l’un des bénéficiaires. 

Le collectif d’habitants évoque le non-respect des normes techniques et urbanistiques requises en la matière. «En sus des malfaçons qui caractérisent ce site, les conditions basiques d’une vie décente ne sont pas réunies», se désolent-ils. 

En tête de liste des revendications, le problème de scolarité se pose avec acuité. Les plaignants déplorent en priorité le fait qu’aucun projet d’établissement scolaire ne soit prévu aux alentours. 

«Malheureusement, nos enfants sont obligés de parcourir de longues distances pour rejoindre les bancs des écoles situées à plusieurs kilomètres», explique le collectif. En plus de cette multitude de désagréments tranchant totalement avec une cité censée prétendument être «intelligente», des chantiers continuent d’y plomber le décor. 

«Le problème du raccordement en énergie continue de miner la vie de beaucoup de résidents de cette cité. A titre d’exemple, des familles se déplacent jusqu’à la commune de Zéralda pour se procurer une bouteille de gaz. Quant à l’électricité et l’eau, les services concernés n’ont installé que récemment les compteurs.» 

Des visites de travail sont périodiquement organisées par les services de la circonscription de Sidi Abdellah. Les problèmes, tels que le raccordement en énergie et la sécurité des lieux, ont récemment été pris en charge de manière partielle. D’autres promesses ne sont toujours pas concrétisées.  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.