7e édition de la formation des chasseurs à Tipasa : La chasse touristique sera organisée

26/11/2023 mis à jour: 08:33
1846
Clôture de la session de formation au CFPA de Meurad

La wilaya de Tipasa compte douze associations de chasse, avec un effectif de 424 chasseurs qui disposent d’une attestation d’habilitation à la chasse, mais 362 chasseurs sont pourvus d’un permis de chasse, car ces derniers possèdent le port d’arme qui est soumis au respect des procédures réglementaires, exigées par les services de sécurité. 

La Conservation des forêts de Tipasa avait signé une convention avec les CFPA de Cherchell, de Meurad, l’Institut de la formation professionnelle et la maison de l’environnement de Tipasa, afin de pouvoir regrouper et offrir une formation aux chasseurs. 

La cérémonie de clôture de la formation des chasseurs avait eu lieu dans l’après-midi de jeudi dernier au CFPA de Meurad. Plus de 70 chasseurs avaient bénéficié d’une formation du 21 au 23 novembre. Pour cette 7e édition de formation dédiée aux chasseurs, vétérinaire, officier de la Protection civile, officier de la Sûreté nationale, en plus des cadres du secteur des forêts, et le président de la Fédération des associations des chasseurs, se sont relayés pour animer les conférences sur plusieurs thèmes.

 On citera entre autres les lois relatives à la chasse ; la connaissance et les maladies des gibiers ; le gibier chassable ; les modalités à suivre et les conditions exigées pour acquérir le permis de chasse ; la police de la chasse ; les contraventions et délits, l’éthique de la chasse ; la connaissance, l’entretien et le maniement de l’arme de chasse et le secourisme. 

Les débats et cours pratiques avaient été programmés pour permettre aux futurs chasseurs d’assimiler les connaissances vitales. «Notre souci est de préserver le patrimoine forestier. Lutter contre le braconnage, les incendies et les agressions contre les forêts, sont autant d’objectifs à atteindre, qui sont fixés par l’administration forestière», a déclaré Mme Amel Mokrani, ingénieure en charge de cette formation. «Nous voulons renforcer notre partenariat avec la fédération des associations des chasseurs de notre wilaya, sachant que la chasse est autorisée les samedis et les jours de vacances», ajoute-t-elle. 

Le Conservateur des forêts de Tipasa a expliqué les buts à atteindre à court terme par le secteur : «La chasse touristique dans notre wilaya sera un projet économique intéressant. Nous allons déterminer les territoires balisés par des panneaux de signalisation où la chasse est autorisée. 

Des baux de location seront pris en charge par les associations. Des agences agréées par l’Etat seront appelées à signer les conventions et nous allons effectuer des lâchers pour peupler les forêts de gibiers et d’oiseaux», indique-t-il.

 L’ingénieure Amel Mokrani est intervenue pour rappeler la genèse de la formation, en posant des questions à l’assistance, avant d’honorer l’un des pionniers du secteur, l’ingénieur Mohamed Djemmal, à l’origine de la création de la formation des chasseurs à Tipasa.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.