17e édition du festival Dimajazz : Erja Lyytinen, une blues queen à Constantine

15/05/2022 mis à jour: 19:19
513
C’est une véritable star qui s’est produite au Dimajazz, Erja Lyytinen, grande guitariste finlandaise de blues/rock

Les artistes du jazz Andrea Fraenzel et Erja Lyytinen ont ébloui, jeudi soir, le public constantinois, durant la 2e soirée de la 17e édition du Festival Dimajazz après avoir réussi à interagir avec les présents dans la salle de spectacles Ahmed Bey, en interprétant des chansons de grandes stars internationales de ce genre musical. 
 

 

Dès le début de la soirée, l’artiste autrichienne Andrea Fraenzel a fait montre d’un grand talent en ressuscitant les chansons de l’artiste britannique Sting, notamment le titre Shape of may heart, apprécié par les férus et amateurs du jazz, en plus d’un cocktail de son répertoire alliant le rock et des touches modernes de jazz. 

Fraenzel a réussi à gagner le cœur des présents avec son style unique en donnant un aperçu, en 30 secondes, de l’histoire de chaque chanson, relatant son expérience dans plusieurs pays et son attachement aux endroits qu’elle a visités et son amour pour la musique jazz, notamment Hope et In my life. L’artiste a également réservé une chanson pour la ville de Constantine après avoir été impressionnée par la magie de cette ville et ses ponts. 

L’Autrichienne, appelée également Dia, a pleuré en interprétant Style away, Between et Nobody knows, des chansons pleines d’émotion, racontant son éloignement de sa famille et son incapacité à dormir, et sa séparation de ses amis. 

Par la suite, le quatuor qui compose l’équipe de l’artiste Erja Lyytinen a présenté un show captivant de jazz devant un public constantinois venu en masse à la salle Ahmed Bey pour assister et écouter le nouvel album de cette troupe, qui a été dévoilé pour la première fois. 

Le public a apprécié les chansons de la star pleine de mouvement et d’énergie du style Blues et Rock n’roll, associant plusieurs instruments musicaux. La chanteuse, guitariste, compositeur finlandaise et cumulant 20 ans d’expérience s’est imposée sur scène avec une forte présence en chantant avec plein d’énergie avec le titre On the stage et les mélodies entraînantes du célèbre artiste Carlos Santana Europa et Hot Tamale qui ont émerveillé le public. 
 

«Guitar héroïne»
 

Erja Lyytinen a commencé à jouer de la guitare à l’âge de 15 ans. A peu près à la même époque, elle commence à écrire ses propres chansons. Au lycée, elle a joué avec divers projets, l’un d’eux étant un groupe Brothers & Sisters influencé par la soul, dans lequel elle était la chanteuse. À l’époque, elle était fortement influencée par des artistes comme Aretha Franklin et Ray Charles. 

Plus tard, elle a découvert la musique de Koko Taylor, et elle mentionne que l’une de ses chansons préférées de Taylor était le morceau I’m A Woman de l’album The Earthshaker. Elle mentionne également Bonnie Raitt comme une grande influence. Tout au long de 1997, Lyytinen a passé un an en Suède à étudier à Malmö Musikhögskolan en tant qu’étudiant d’échange. Après cela, elle est retournée en Finlande pour étudier l’éducation musicale à l’académie Sibelius. 

A l’époque, elle était la première femme à étudier la guitare électrique en tant que majeure dans cette institution. Lyytinen a participé à la série de la chaîne finlandaise MTV3 intitulée Kulkuri ja Kaunottaret (The Rover and The Beauties) en 1999. Là, elle a travaillé comme chef d’orchestre et comme guitariste principale. La musique au programme était principalement basée sur le style de la musique schlager finlandaise. De nombreux artistes finlandais célèbres de ce genre ont joué dans la série. 
 

Carlos Santana : «erja, est le futur»
 

Le premier album de Lyytinen a été publié avec le groupe Dave’s Special en 2002. Les chansons de l’album étaient pour la plupart des numéros de saut et de swing blues dansants et étaient pour la plupart écrites par Lyytinen elle-même. Tout au long de sa carrière, Lyytinen a été la première partie de Robert Plant, Focus et Tom Jones, et a joué avec Joe Bonamassa, Jennifer Batten, Sonny Landreth et Carlos Santana qui dit d’elle : «she’s the future» (elle est le futur). En 2017, Lyytinen a été élu «Meilleur guitariste de l’année» aux European Blues Awards. Elle a également participé à Tähdet, Tähdet (Stars, Stars), une émission télévisée de divertissement musical compétitive sur MTV3 en Finlande.. 
 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer