15e FIBDA : Le personnage de M’quidech à l’honneur

28/09/2023 mis à jour: 13:06
APS
1670

Plus de 80 auteurs et éditeurs issus d’une dizaine de pays prendront part au 15e Festival international de la bande dessinée d’Alger (FIBDA), qui accueille du 4 au 8 octobre prochains des dessinateurs et bédéistes algériens et étrangers avec à l’honneur le personnage iconique du conte algérien M’quidech, a indiqué mardi Salim Brahimi, commissaire du festival. 

Placé sous le slogan «Edition des jeunes», le 15e Fibda sera animé à travers des conférences, ateliers, expositions et projections de films d’animation, a précisé le commissaire du festival lors d’une rencontre avec la presse. En plus de l’Algérie, représentée par plusieurs auteurs, notamment Mahfoud Aider, Benyoucef Abbas Kebir et Ahmed Haroun, le bédéiste créateur du personnage de fiction de la BD algérienne M’quidech, cette édition accueille des bédéistes et illustrateurs des Etats- Unis, du Japon, du Canada, d’Italie, de France et du Congo. «C’est une édition dédiée aux jeunes avec une série d’activités et d’animation destinée exclusivement aux adolescents et aux enfants», ont assuré les organisateurs qui prévoient des ateliers pédagogiques et espaces ludiques destinés à cette catégorie. Les visiteurs auront l’opportunité de découvrir les créations de créateurs algériens et étrangers sur la BD et le manga japonais à travers des expositions et ateliers encadrés par des professionnels. 

Le programme prévoit aussi une série de conférences sur la bande dessinée animées par des professionnels du 9e art qui auront à partager leurs expériences avec le public. L’écrivain Yasmina Khadra animera une rencontre sur la passerelle entre le roman à la bande dessinée, avec une présentation de l’adaptation de deux de ses œuvres littéraires en bandes dessinées dont Ce que le jour doit à la nuit. Le scénariste et réalisateur de films d’animation japonais Sunao Katabuchi animera une conférence sur le cinéma d’animation, alors que le dessinateur canadien Frédéric Antoine présentera un état des lieux de la BD dans son pays et la bédéiste américaine Alitha Martinez, dessinatrice du super-héros Black Panther, évoquera les comics. 

Un hommage au bédéiste algérien disparu Nadjib Berber sera rendu à travers une exposition de ses œuvres. L’accès du public est fixé à 400 DA pour les adultes et à 200 DA pour les enfants, les étudiants de l’Ecole supérieure des beaux-arts d’Alger et de ses annexes seront dispensés du paiement du droit d’accès, ont indiqué les organisateurs.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.