Taghzouit (Béjaïa) : Des insuffisances à tous les niveaux

07/06/2022 mis à jour: 17:52
2441
Plusieurs projets sont toujours en suspens

Selon les représentants des résidents de cette agglomération qui compte plus 60 000 habitants, «la population de Tagzouit endure une situation difficile à cause d’un cadre de vie des plus altéré marqué par de nombreuses insuffisances». 

D’après le dernier courrier adressé à l’administration, pratiquement, tout manque à Taghzouit : assainissement, absence d’infrastructures éducatives, culturelles et sportives, pénurie d’eau potable, des espaces publics non aménagés, manque de transport, routes délabrées et insécurité. 

Afin de discuter des problèmes de cette communauté, le collectif des associations et comité des quartiers de Taghzouit ont pu rencontrer le wali en mars 2022. Ce dernier, selon les représentants des habitants, «a donné des instructions à l’ensemble des directions de son exécutif et des services de l’APC concernés par les déficiences soulevées». 

Malheureusement, ajoutent-ils, «en dépit des instructions du wali relative aux préoccupations des citoyens de cette partie de la ville, nous constatons, qu’aucune suite concrète n’a été donnée sur le terrain». 

À l’approche de la saison estivale et des chaleurs, certaines insuffisance doivent être prises en charge en urgence. «Car cela va de la santé de la population. En matière d’AEP, les pénuries récurrentes d’eau potable obligent les citoyens à recourir à l’approvisionnement par citernes d’eau à 1000 dinars». 

De même, l’accélération de la cadence des travaux de raccordement au réseau d’eau potable des habitants de Aïn Skhoun et la rénovation de celui des quartiers Targua Azemmour, Taghzouit. Source de maladie à transmission hydrique et de prolifération des rongeurs, «la rénovation des réseaux d’assainissement existants, la réalisation de nouveaux réseaux dans divers quartiers et le curage et la canalisation des oueds sont les préalables de l’heure et à prendre en charge dans les plus brefs délais», insistent-ils. 

La réalisation des projets d’assainissement inscrits à cet effet, permettra, selon les contestataires, «de supprimer les réseaux défectueux et anarchiques ainsi que l’éradication des fosses septiques existantes au niveau de plusieurs quartiers». 

Les habitants revendiquent également le rapprochement de quelques services administratifs, commerciaux et sécuritaires de leur agglomération, «comme la réalisation d’une sûreté urbaine, une agence postale pour le paiement des factures et autres opérations, et une polyclinique. Aussi, l’inscription d’infrastructures sportives et cultuelles, car la région en est dépourvue». 

De même, la croissance galopante du nombre d’habitants exige, selon nos interlocuteurs, «l’inscription de trois établissements scolaires des trois paliers de l’éducation, surtout, une école primaire pour soulager les classes de Taghzouit, qui ploie sous ses 1350 élèves et une surcharge des classes d’une moyenne de 80 élèves par classe et en double vacation». En matière d’aménagement, il y a beaucoup à faire, ajoutent-ils. 

Cette partie de la ville, Cadastrée à seulement 20%, a connu un développement anarchique, en l’absence des autorités. En plus des constructions illégales, «des parcs de matériaux de construction ont été installés de façon illégalement à l’intérieur du périmètre urbain», selon les plaignants. 

Les projets d’aménagement réalisés à ce jour «ne représentent que 35%, et est centré uniquement au niveau des axes principaux, délaissant le revêtement et l’entretien des allées des quartiers et les impasses.

 En matière de voirie, 65% des projets inscrits ne sont pas réalisés à ce jour». Les opérations d’aménagement doivent comprendre aussi, dit-on, «le déplacement de certains supports électriques gênant les voies de communication et par la même, la réfection et l’extension du réseau électrique vers certains quartiers qui en sont dépourvus». 

À ce propos, «l’installation des nouveaux transformateurs pour mettre fin au problème de chute de tension et de coupures répétitives et une autre priorité pour les habitants». 
 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer