Suite à une réunion gouvernementale : Des mesures pour protéger le Lac de Réghaïa

12/11/2022 mis à jour: 13:24
1514

Le Gouvernement a examiné mercredi, lors de sa réunion présidée par le Premier ministre,  Aïmene Benabderrahmane, un ensemble de mesures à mettre en œuvre afin de pallier à la dégradation du Lac de Réghaïa à Alger, ont indiqué les services du Premier ministre dans  un communiqué.  Ces mesures, présentées par la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables lors de sa communication sur le projet d’aménagement du Lac de Réghaïa, concernent notamment le renforcement du contrôle des   établissements classés des zones industrielles et du classement immédiat du site conformément à la loi 11-02 relative aux aires protégées, dans le cadre de développement durable et l’éradication des habitats précaires se situant à l’intérieur de la réserve, selon la même source. Dans ce cadre, la ministre a rappelé que ce lac constitue aujourd’hui l’unique vestige de l’ancienne Mitidja marécageuse avec une superficie de plus de 1500 ha, regroupant une diversité remarquable de milieux naturels.     Néanmoins, la ministre a indiqué que «compte tenu des pressions   grandissantes et les usages non compatibles avec la vocation du site, ce dernier risque de perdre une partie de ses particularités écologiques et paysagères et de ne pas conserver sa naturalité et sa durabilité», ajoute le communiqué. 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer