Ouargla : Baisse des victimes d’envenimation scorpionique ces deux dernières années

05/06/2022 mis à jour: 19:03
3385

Le nombre des victimes d’envenimation scorpionique ont connu, ces deux dernières années (2020-2021), une baisse «sensible» dans la wilaya de Ouargla, a indiqué hier une source hospitalière dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur la lutte contre les piqûres de cet insecte dangereux. 

Le réanimateur-anesthésiste à l’Établissement public hospitalier (EPH) Mohamed Boudiaf de Ouargla, Mohamed Seddik Soualah, a indiqué, en marge de cette initiative placée sous le signe «Ensemble contre l’envenimation scorpionique pour un été sécurisé», que quatre décès ont été enregistrés en 2020 et deux autres en 2021.

Il a expliqué que ce recul était lié aux intenses mesures préventives prises par les instances concernées, à la disponibilité suffisante des antidotes nécessaires, sérum antivenin, à la mobilisation des praticiens, ainsi qu’à l’intensification de la sensibilisation durant la période des fortes chaleurs, très favorable à l’apparition de cet animal venimeux. 

Le chef du laboratoire de la production du sérum antivenimeux à l’Institut Pasteur à Alger, Mohamed Lamine Saïdani, a, pour sa part, mis l’accent sur la nécessaire conjugaison des efforts entre divers secteurs et associations pour la lutte contre ce phénomène mortel, soulignant notamment l’importance de l’hygiène et de l’implication du citoyen en tant que «partenaire essentiel» dans cette lutte. 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer