c’est l’une des plus hautes distinctions au Japon : Le diplomate Smaïl Chergui décoré de l’Ordre du Soleil levant

23/06/2022 mis à jour: 18:59
2010
Photo : El Watan

L’Ordre du Soleil levant, Etoile d’or et d’argent, a été décerné à Smaïl Chergui suite à une décision du gouvernement du Japon, le 29 avril 2021.

L’ancien commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), Smaïl Chergui, a été décoré, mardi à Alger, de l’Ordre du Soleil levant, Etoile d’or et d’argent, l’une des plus hautes distinctions au Japon, en guise de reconnaissance «pour sa contribution exceptionnelle au renforcement des relations entre le Japon et l’Union africaine dans le domaine de la paix et de la sécurité».

Dans son allocution prononcée lors de la cérémonie de décoration, l’ambassadeur du Japon à Alger, Kono Akira, a indiqué que «cette distinction témoigne de la haute appréciation et des profonds remerciements du Japon pour les contributions significatives de M. Chergui au renforcement des relations entre le Japon et l’UA dans le domaine de la paix et de la sécurité, dans le cadre de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad)».

Saluant l’expérience riche et extraordinaire du diplomate algérien, Kono Akira a souligné que M. Chergui «a joué un rôle prééminent dans le renforcement des relations entre le Japon et l’UA, et ce, particulièrement lors de la 7e Ticad tenue à Yokohama en 2019, quand, en coprésidant la réunion spéciale pour la paix et la sécurité dans la région du Sahel en qualité de commissaire en charge de l’UA, il a pu faire de cette réunion une des bases qui ont permis la poursuite du soutien international dans la région du Sahel».

La contribution de M. Chergui a été aussi très significative «lors de la Conférence spéciale de l’UA dans la Corne de l’Afrique et la région voisine qu’il avait coprésidée avec le ministre japonais des Affaires étrangères, et à laquelle a participé le Premier ministre japonais d’alors, Abe Shinzo», a ajouté le diplomate nippon, rappelant que «l’initiative de la Ticad a été lancée par le Japon en 1993 dans le but de raviver l’intérêt des pays dans le monde vis-à-vis de l’Afrique et créer un forum de discussions».

Saluant, à cette occasion, les «excellentes» relations entre le Japon et l’Algérie, l’ambassadeur japonais a félicité les Algériens pour le 60e anniversaire de l’indépendance, qui coïncide, dira-t-il, avec le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

S’exprimant à cette occasion, M. Chergui, qui occupe actuellement le poste de conseiller auprès du président de l’Assemblée populaire nationale chargé des relations internationales et de la coopération parlementaire, s’est dit «très honoré par cette distinction qui met en valeur les vertus de l’amitié et de la reconnaissance du mérite par la grande nation japonaise», remerciant l’empereur du Japon, Naruhito, «symbole de l’Etat et de l’unité du peuple japonais».

Saluant également les relations «de haute qualité et d’amitié» qui lient Tokyo et Alger depuis l’indépendance, M. Chergui a indiqué que le Japon «est un partenaire respecté au niveau international qui contribue au maintien de la paix et à la promotion du développement». «Cet effort est encore plus visible en Afrique à travers la Ticad, qui n’a pas cessé de promouvoir des projets contribuant au développement des peuples africains», s’est-il félicité, indiquant que la 8e session de la Ticad aura lieu fin août prochain à Tunis.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer